Cernes et paupières

Les problèmes de cernes et de paupières représentent une grosse demande en esthétique.

La réponse peut être chirurgicale chez les sujets marqués (chute de la paupière supérieure qui peut aller jusqu’à la gêne fonctionnelle, avec effort pour maintenir l’oeil ouvert: on pratique alors une blépharoplastie), mais de nombreux cas peuvent être très améliorés par des techniques non chirurgicales.

Le passage du laser sur le cerne et la paupière supérieure déplisse la peau, crée une retension et redonne de l’épaisseur, du pulpe et de la tenue à la peau, et permet de retarder le recours à la chirurgie. Les poches peuvent également être réduites par certains nouveaux protocoles au laser en touchant le versant muqueux de la paupière inférieure (voie « trans-conjonctivale »).

Les injections d’acide hyaluronique permettent de décreuser la ligne de fatigue sous le cerne et même de réduire la visibilité des poches (photos).

Reste enfin le problème de la pigmentation qui touche certaines origines ethniques, et qui peut être atténué par le laser de dépigmentation (Q-Switch) avec des protocoles doux très particuliers.

Enfin, il faut savoir que la reconstruction des volumes naturels de l’ensemble du visage par injections d’acide hyaluronique peut redonner, avec succès, une fraicheur globale qui met au second plan le problème des seuls cernes creux ou pigmentés.