Epilation: la clé pour une bonne destruction des poils en toute sécurité

Imaginons qu’on veuille brûler un morceau de bois.

Instinctivement, on évalue sa taille, qui va nous renseigner sur la durée pendant laquelle on va devoir l’exposer au feu: plus il est gros, plus la combustion devra être longue.

Et puis il y a sa variété: le pin va flamber facilement, car il est gorgé d’essences très combustibles et ne nécessitera donc pas l’apport d’une quantité de feu importante; alors qu’un chêne, qui contient peu de substances combustibles, nécessitera une exposition à un feu très puissant pour en venir à bout.

Pour détruire les poils au laser, c’est le même principe. On règle deux paramètres: la durée pendant laquelle on apporte de la chaleur, et la quantité de chaleur nécessaire pour les éliminer.

Autrement dit, un gros poil nécessite un apport de chaleur pendant une durée longue, un poil fin pendant une durée courte…

Mais qu’est-ce qu’un poil très combustible? La réponse est simple: c’est un poil qui contient une forte concentration en mélanine (c’est l’ « essence combustible » du poil). On comprend donc tout de suite pourquoi un poil noir brûle bien au laser, alors qu’un poil blond (qui n’en contient qu’un peu) a du mal, et qu’un poil blanc ne peut carrément pas!

Concernant les caractéristiques des machines laser en épilation, qui n’ont pas toutes les mêmes capacités, il faut savoir une chose essentielle: pour être efficace tout en garantissant une bonne sécurité pour la peau, une machine doit être capable de délivrer une impulsion laser inférieure à 2 millisecondes et, surtout pour les poils fins, autour de 1 milliseconde. Cela paraît un peu technique, mais c’est toujours utile de savoir à quelle machine on a à faire pour son propre traitement! Alors si la machine qu’on utilise peut descendre à ces niveaux de durée, inutile de régler les Joules (quantité de chaleur) trop haut, on évitera les brûlures…

Quant au type de laser, faisons simple: pour tout le monde, le Nd:YAG, qui permet de traiter toutes les couleurs de poil, sur toutes les couleurs de peau, même bronzée, et en toutes saisons…

28, novembre, 2016Nicolas Rygaloff0 Comments

Related Post

Nicolas Rygaloff author

No description.Please update your profile.
View All Post

Leave Comments